Paix et Coopération à reçu le prestigieux prix “ Paix et Sécurité 2006”

Joaquín Antuña prononce son discours après avoir reçu le prix le 21 avril 2007. Accompagné du Dr Noel Brown et du Dr Jat Hamad

Cérémonie de remise des prix, 21 avril 2.007, Dr Noel Brown, Joaquín Antuña et Dr Taj Hamad.

Le 21 avril 2007, Paix et Coopération reçut le prestigieux prix “Paix et Sécurité 2006”. Les motivations de l’octroi de ce prix furent les suivantes: “ Paix et Coopération est une organisation non gouvernementale dont l’objectif est de promouvoir un mouvement de non-violence et de créativité pour construire un monde de solidarité”. Fondée en 1982 par Joaquín Antuña, pionnier dans le le domaine du développement et de l’éducation pour la paix, Paix et Coopération met l’accent sur les domaines clés du désarmement, du développement des droits humains, des actions solidaires et de l’éducation du monde.

Depuis 25 ans, travaillant sous le slogan “ Crée et Survis”, Paix et Coopération se dédie au plaidoyer infatigable pour la promotion de l’éducation universelle, ciblant les secteurs les plus vulnérables, favorisant le développement des économies agricoles locales et nationales, promouvant la production locale et les réseaux commerciaux, améliorant les services sanitaires et médicaux (notamment la lutte contre la malaria, le SIDA et autres pandémies). Avec le même engagement, elle a soutenu les populations marginalisées à accéder à un logement convenable, à promouvoir l’égalité des sexes et à réaliser des projets de sécurité alimentaire. Son initiative de renommée mondiale, le Prix Scolaire honore les élèves, les professeurs et les établissement scolaires qui travaillent pour des idéaux de paix, de relations multiculturelles et de diversité.

Paix et Coopération a travaillé activement en Afrique, au Moyen Orient, en Amérique Centrale et dans les communautés indigènes du Mexique. En Afrique, Paix et Coopération a agit pour promouvoir le secteur productif et les infrastructures qui facilitent les macros-projets de développement agricole. Par exemple, en Mauritanie, Paix et Coopération a réhabilité des champs agricoles pour la production de riz ainsi et a construit un hôpital mère-enfant ainsi qu’un projet d’électrification. Il a également des projets communautaires au service des femmes en Afrique du Sud et des enfants en Guinée équatoriale. En Colombie, en Amérique du Sud, Paix et Coopération forme des femmes à la formation de base, et au Mexique, la durabilité en matière de santé et d’environnement est recherchée. Au Nicaragua, Paix et Coopération promeut la formation des paysans tout en favorisant un équilibre entre population et environnement. Parmi les projets menés au Moyen-Orient, où la Paix et la Coopération travail depuis les années 90, en particulier en Jordanie et en Palestine, il convient de souligner l’attention accordée aux enfants et à la population générale handicapée et ayant des besoins spéciaux dans la région de Bethléem.

En prenant la décision de donner à Paix et Coopération le prix “Paix et Sécurité 2006”, ils se sont montrés très impressionnés par la capacité d’innovation de Paix et Coopération pendant plus d’un quart de siècle dans le domaine des questions fondamentales liées à paix. Le travail de Paix et de Coopération englobe tous les objectifs du Millénaire pour le développement, liés aux causes de la violence, dans l’intérêt de la construction d’une planète pacifique.

DIMENSION INTERNATIONALE

Paix et Coopération développe sa triple mission en matière de coopération au développement, d’éducation dans le monde et de droits humains à l’échelle internationale, soutenant les idéaux de la Charte des Nations Unies de San Francisco tels qu’ils sont annoncés dans ses statuts.

Coopération au développement

Des projets ont été réalisés en Argentine, Bénin, Colombie, Équateur, Salvador, Guatemala, Guinée Équatoriale, Honduras, Inde, Jordanie, Mauritanie, Mexique, Nicaragua, Palestine, Paraguay, Pérou, République Dominicaine y Afrique du Sud. Actuellement, Paix et Coopération met l’accent sur l’Afrique avec des préparations de projets au Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Ghana, Maroc, Soudan et Ouganda.

Education à la Mondialisation

Des actions ont été réalisées avec les pays suivants: Angola, Arabie Saoudit, Algérie, Argentine, Australie, Belgique, Bolivie, Bosnie et Herzégovine, Brésil, Bulgarie, Cameroun, Canada, Chili, Chypre, Chine, Colombie, Corée, Costa de Marfil, Costa Rica, Croatie, Cuba, Danemark, Equateur, Egypte, Salvador, Émirats Arabes Unis, Slovénie, Etats UNis d’Amérique, Estonie, Ethiopie, Philippines, Finlande, France, Ghana, Grèce, Guatemala, Guinée Equatoriale, Haití, Honduras, Hong Kong, Inde, Indonésie, Iran, Irak, Italie, Jamaïque, Japon, Jordanie, Kirguistán, Kazakstán, Kenya, Koweït, Líban, Libye, Madagascar, Malaisie, Malte, Maroc, Maurice, Mauritanie, Mexique, Nicaragua, Nigéria, Nouvelle Guinée, Omán, Pakistán, Palau, Palestine, Panamá, Paraguay, Pérou, Pologne, Portugal, Puerto Rico, Qatar, République Tchèque,République Dominicaine, Slovaquie, Roumanie, Russie, Saint-Christophe-et-Niévès, San Vicente y las Granadinas, Santa Sede, Sénégal, Serbie Syrie, Samoa, Afrique du Sud, Tajikistan, Tanzanie, Thaïlande, Trinidad y Tobago, Túnez, Turquie, Ukraine, Uzbekistán, Uruguay, Venezuela.

Droits de l’Homme

Paix et Coopération est membre fondateur de la Fédération de Défense et de Promotion des Droits de l’Homme d’Espagne (OSCE) avec des relations à dimension humaine. Elle collabore activement avec le Bureau des Droits de l’Homme du Ministère des Affaires Etrangères d’Espagne. Ce chapitre souligne également son soutien au droits religieux des minorités.

Nations Unies

1987 Prix “Messagère de la Paix”
1994 Association au Département des Informations Publiques ( DPI)
1999 Statut de Consultant Spécial des Nations Unies ( ECOSOC )