Paix et Coopération a assisté du lundi 19 au vendredi 23 septembre 2022 à un cycle de conférences organisé conjointement par le Centre Sefarad-Israël et l’Ecole Diplomatique. Ce cycle de conférences, intitulé “Judaïsme. Histoire, contributions et présence dans la société contemporaine” avait pour objectif d’approfondir les connaissances des participants sur l’histoire du peuple juif, sa culture, sa place et sa contribution dans notre société.

Les conférences se sont tenues au sein de l’Ecole Diplomatique et comptaient parmis les intervenants de nombreux universitaires et personnalités importantes de la communauté juive d’Espagne : Macarena GARCIA, hébraïste, docteur et assistante professeur à UCM ; David TOROLLO, hébraïste, docteur et assistant professeur à UCM ; Isaac BENZAQUEN, président de la Fédération des communautés juives d’Espagne ; Rosa Méndez, hébraïste au Centre Sefarad-Israël ; Mercedes MURILLO, sous-directrice générale de la liberté religieuse du Ministère de la Présidence, des Relations avec le Parlement et de la Mémoire Démocratique ; Jaime MORENO, Directeur du Centre Sefarad-Israël ; Antonio ALVAREZ BARTHE, Ambassadeur de la Mission Spéciale pour le Moyent-Orient et la Méditerranée ; Javier FDEZ VILLINA, professeur du Département d’études hébraïques et araméennes et de l’Institut des Sciences des Religions de UCM ; José Antonio LISBONA, politologue et historien ; Uriel MACIAS, chercheur au Centre Isaac Abravanel et bibliographe du judaïsme ; Esther BENDAHAN, directrice du Programme Culturel du Centre Sefarad-Israël ; Gil GIDRON, président de la Chambre de commerce Espagne-Israël ; Juan José HERRERA DE LA MUELA, Ambassadeur de la Mission Spéciale pour les affaires publiques et globales ; Israel DONCEL, responsable de la communication au Centre Sefarad-Israël.

Tout d’abord, Macarena GARCIA a offert un panorama très complet du judaïsme, son histoire, ses langues et ses communautés. Lors d’une deuxième conférence, elle a présenté les points clés de l’identité juive, notamment les cérémonies, lieux de culte, coutumes, livres et objets rituels. Ces deux conférences sur le judaïsme et sa culture ont apporté aux participants des connaissances générales et complètes sur le judaïsme, ce qui leur a permis de mieux appréhender la suite du cycle de conférences. Elles ont été complétées par une brève étude de la littérature juive par Esther BENDAHAN.

Ensuite, de nombreuses conférences ont mis en lumière l’histoire de la communauté juive séfarade et sa présence dans la société contemporaine, principalement en Espagne. David TOROLLO a retracé l’histoire de la communauté juive dans la péninsule ibérique, de son origine à la diaspora sefarad d’aujourd’hui. Uriel MARCIA a complété cet exposé par une conférence portant sur le retour des séfarades et des juifs dans l’Espagne moderne et contemporaine. Isaac BENZAQUEN et Jaime MORENO ont respectivement présenté la Fédération des communautés juives d’Espagne et le Centre Sefarad-Israel, les objectifs et activités de ces deux organisations. De plus, la diaspora juive des Etats-Unis étant la plus importante diaspora juive du monde avec près de 5 200 000 juifs, Juan José HERRERA DE LA MUELA a présenté l’histoire et la présence des communautés juives dans la société étasunienne.

Par ailleurs, l’antisémitisme étant un fléau encore bien présent dans notre XXIème siècle, plusieurs conférences se sont tenues sur ce sujet afin de comprendre son apparition, son histoire, son idéologie et ses différentes manifestations, et ainsi mieux le combattre. Rosa MENDEZ a retracé le rôle de l’Espagne pendant ce qui fut l’un des plus important génocide de notre Histoire, l’Holocauste, ainsi que le devoir de mémoire et de commémoration de l’Etat. Javier FDEZ VALLINA a permis aux participants de comprendre l’apparition de l’antisémitisme et son évolution, de l’antijudaïsme religieux à l’antisémitisme contemporain. La lutte contre l’antisémitisme ne cesse pas. Les organisations internationales, l’Union Européenne et les gouvernements mettent en place des normes et des campagnes afin d’éradiquer cette idéologie contraire aux valeurs des droits de l’Homme défendues par les Nations Unies. Mercedes MURILLO a dans ce cadre présenté la stratégie européenne et espagnole de lutte contre l’antisémitisme. Son exposé fut complété par celui d’Israel DONCEL sur la lutte contre la haine et l’antisémitisme à l’ère digitale. Ce dernier a donné aux participants des conseils pour lutter, à son échelle, contre la haine et l’antisémitisme sur internet et notamment les réseaux sociaux. Par exemple, signaler les comptes et publications à caractère haineux et/ou antisémite.

L’Etat d’Israël fut l’objet  de nombreuses conférences. Antonio ALVAREZ BARTHE a exposé les relations (complexes) d’Israël dans le contexte du Moyen-Orient et José Antonio LISBOA les relations entre l’Espagne et Israël depuis la création de l’Etat hébreux en 1948. Enfin, Gil GIDRON a expliqué l’importance de l’innovation de l’identité juive dans les domaines économique et entrepreneurial, prenant le cas d’Israël comme Start Up Nation.

Ainsi, l’histoire du Judaïsme, sa culture et son peuple s’écrit depuis plus de 3 000 ans et continue de s’écrire aujourd’hui, au sein des diasporas du monde entier et en Israël.

Cléo Martel, Étudiante en Sciences Politiques, Université Sciences Po Rennes.

Paix et Coopération

Article paru dans: Galicia Digital